Anonyme a demandé: Salut Jean, il me reste quelques jours pour acheter un cadeau à une apprentie cuisinière qui a plein de gadgets mais qui manque quand même de matos mais je sais pas par quoi commencer.. Tu conseilles quoi comme cadeau utile mais qui fasse pas non plus miso "tiens Maman je t'ai acheté une machine à laver" ? merci

Miso, comme la soupe ?
Bon bref.

Il y a différents ustensiles ou mêmes, “gadgets” pour vous citer qui s’avèrent bien utiles dans une cuisine. Ce n’est pas exactement un top 5 mais voilà cinq instruments/ustensiles que je vous recommande d’avoir dans votre cuisine (ou à offrir à quelqu’un qui prend les choses au sérieux).

1. Un thermomètre à sonde. Pour mesurer la température de toute préparation qui l’exige ; cuisson du sucre par exemple ou de certains appareils en pâtisserie ; cuisson des viandes, des poissons, du foie gras ; etc. Ça fonctionne au degré près. Idéalement, équipez-vous d’un thermomètre à sonde filaire ; on laisse la sonde dans la préparation sans risque (même au four). Certains sont équipés d’une alarme qui se déclenche une fois que la température désirée est atteinte.
2. Un tamis. C’est très con, un tamis, mais très utile. Quand on demande, dans une recette, de tamiser la farine / le sucre glace / la poudre d’amande / etc., ce n’est pas sans raison. Même les farines garanties « sans grumeaux » doivent y passer si une recette l’exige. Plutôt que de saloper une passoire ou un chinois et d’y passer des heures, investissez dans un petit tamis ! (Oui j’ai encore fait la blague du « petit ami », j’assume.)
3. Un économe à peaux fines, pour peler les tomates, les poivrons, les pêches ; bref tous ces fruits ou légumes perturbants dont la peau, pour certains, ne se digère pas ou pire encore, ne se dégrade pas à la cuisson et surnage à la surface de la sauce en fin de cuisson. Oh ! Oh, combien de ratatouilles dommageablement agrémentées de peaux de tomates cellophaneuses !
4. Des poches à douilles jetables. La super poche économique parce que réutilisable : poubelle. Vue la quantité d’eau qu’on y fait passer pour la remployer, je ne vois pas l’économie ! Le plastique, c’est fantastique ! Oh, et pas de la petite poche jetable de fillette. De la bonne grosse grande poche façon pro ! Et dans la foulée, les douilles qui vont avec (attention, pas jetable). Ensuite, en plastique ou métal, chacun sa préférence pour les douilles.
5. Une balance (digitale) de précision au gramme près : exunt les verres gradués et les cuillères doseuses qui prennent la poussière ! Et pour ceux déjà équipés en balance : la version « au milligramme près », pour tous les dosages un peu pointus. Même si on sait qu’un sachet de levure fait 11gr. et une cuillère à café de cannelle en poudre, environ 5gr., tout de même, un peu de précision parfois ne nuit pas.

Voilà, ça fait 5. De rien !