Instant abricot

Oh, c’est la saison, c’est la saison des abricots ! L’abricot, fruit fessu, est délicieux à croquer mais, s’il n’est pas assez mûr et qu’il est disposé à se faire compoter, constituera la base de nombreux desserts qui raviront vos convives, si vous avez des amis, ou votre estomac seul et égoïste, si vous êtes un hipster des réunions commensales (votre discours : « je mangeais en groupe avant que ce soit mainstream »).

Plutôt qu’une tarte à l’abricot – même si je suis pour les tartes à l’abricot, puisque je vous donnais récemment une recette de pâte et plus récemment encore, une recette express de l’ensemble – nous allons faire un dessert apparemment simple, mais vous allez voir, pas si easy-peasy.

Pour faire six gros desserts ou huit desserts moyens ou dix petits, comptez :

Huit à dix abricots pas trop trop mûrs, de l’anis vert, des épices à pain d’épices (duh), un œuf, 100gr. de chacun des ingrédients suivants : poudre d’amande, sucre, farine, beurre. Il vous faudra également (pas présents sur la photo) : une feuille de gélatine (2gr.) et un coup de pinard ou de gnôle au moment de cuire vos abricots (rhum, blanc liquoreux, Grand Marnier, etc.).

1. Réalisez votre biscuit en mélangeant les ingrédients secs (poudre d’amande, sucre, farine et 1cc. d’épices à pain d’épices). A la cuillère en bois ou à la main, ajoutez ensuite le beurre, incorporez-le bien, puis l’œuf, et procédez de même.

2. Disposez la pâte dans des formes de votre choix sur 1 à 1,5cm de hauteur. Mettez au frigo pour raffermir la pâte, le temps de faire préchauffer votre four à 180°. Hop.

3. Lavez, dénoyautez et coupez les abricots en quatre. Cuisez-les dans une noix de beurre à feu vif.

4. Lorsqu’ils commencent à compoter, ajoutez une lampée d’alcool.

Laissez cuire encore quelques minutes le temps que l’alcool à la fois se mélange aux fruits et s’évapore. Saupoudrez d’anis vert.

5. Cuisez vos fonds de biscuit à 15 à 20 minutes, voire un peu plus selon votre four. Surveillez.

6. Passez les abricots au chinois pour en récolter le jus de cuisson.


7. Une fois les biscuits refroidis, ajoutez par-dessus les abricots compotés.


8. Faites ramollir une feuille de gélatine dans de l’eau froide. Pendant ce temps, réchauffez le jus des abricots.

Une fois fumant – mais pas bouillant – ajoutez-y la gélatine préalablement égouttée. Fouettez bien pour la faire s’y dissoudre, puis coulez ce jus par-dessus les fruits :


9. Mettez au frigo le temps que la gélatine prenne.

Et voilà :


(Et voilà ici aussi.)

Photobombing : abricots pochés au… DAMMIT YOU CAT

Je prenais donc cette photo des Abricots pochés au rhum, miel, romarin ; gelée de thé quand César (a.k.a. Ducon) est venu voir ce que c’était que ce drôle de ruban vert :